Les origines de la section des sciences de l’institut grand-ducal
La Société des sciences naturelles du Luxembourg
Le but de la société
Création de l'lnstitut grand-ducal
Carte géologique du Grand-Duché
Observations météorologiques

Sur l'invitation du directeur de l'Institut météorologique d'Utrecht et du professeur van Kerckhof  , François Reuter entreprit en 1854 la charge de faire des observations météorologiques. Il continua ces observations jusqu'en 1894 avec un matériel sans prétention, pour ne pas dire primitif, et sans autre appui que son dévouement à la science.

Les résultats furent publiés par les soins de la Section des sciences en six volumes renseignant chaque fois sur une période de dix ou de cinq années avec les moyennes de l'époque. Les observations relatives à la période de 1889 à 1895 furent mises en ordre et publiées par Guillaume Soisson (1866-1938) et forment le sixième et dernier volume de la série.


Le musée d'histoire naturelle
La Société de Botanique
Les publications, un élément de pérennité scientifique
L’histoire “récente”

Actualités


Représentation de la Section des sciences au Comité National d’Ethique de Recherche Luxembourg
Plus d'informations

Invitation à la conférence sur les nanomatériaux
Plus d'informations

Invitation à la réunion plénière ordinaire 2017
Plus d'informations

Le Grand Prix 2017 en sciences géologiques de l’Institut Grand-ducal / Prix FEIDT: Appel aux candidatures
Plus d'informations

Programme 2016-2017 de l’Académie Lorraine des Sciences (ALS)
Plus d'informations

Activités futures de la Section des Sciences
Plus d'informations

INSTITUT GRAND-DUCAL première publication de 1871
Plus d'informations

Publications de la Section des sciences morales et politiques de l’Institut Grand-ducal
Plus d'informations