Les origines de la section des sciences de l’institut grand-ducal
La Société des sciences naturelles du Luxembourg

En effet, le 1er août 1850, un groupe d'hommes enthousiastes, amateurs des sciences, appartenant à tous les milieux intellectuels du pays, se réunirent dans la salle des conférences de l'Athénée de Luxembourg dans le but de créer une société scientifique.

Les statuts de la nouvelle association furent discutés et définitivement adoptés dans les réunions des 8 et 11 août 1850. Le premier bureau, se rendit le 28 novembre 1850 auprès de S.A.R. le Prince Henri des Pays-Bas pour lui offrir le patronage de la Société. La constitution définitive de la nouvelle association, d’abord nommée “ Société de sciences naturelles dans le Grand-Duché de Luxembourg ”, fut autorisée et officiellement consacrée par arrêté grand-ducal du 3 décembre 1850.

Les statuts furent signés par tous les membres effectifs, dont ceux du premier bureau de la société qui était composé de:

Jean François Nicolas Boch-Buschmann (1782-1858), président, manufacturier à Septfontaines;
François Reuter (Reuter-Chomé) (1819-1908), secrétaire, professeur à l’Athénée;
Auguste Dutreux (1808-1890), trésorier, receveur général;
Nicolas Funck (1816-1896), conservateur, professeur à l’Athénée;
Alexandre Moris (1817-1864), conservateur, professeur à l’Athénée;

Les autres signataires étaient:

Frédéric-Georges-Alexandre Fischer (junior) (1810-1871), pharmacien;
Alphonse Joseph de la Fontaine (1825-1896), assistant du maître forestier (promu garde-général des forêts le 3 avril 1851);
Théodore Goerens (1817-1871), professeur à l’Ecole normale;
Jean-Pierre Maeysz (1780-1866), curé, ancien professeur à l’Ecole modèle de Luxembourg;
Chrétien Mersch (1803-1895), ingénieur des ponts et chaussées;
Michel Nicolas Muller (1793-1876), prêtre, directeur de l’Athénée;
Charles Munchen (1813-1882), avocat-avoué;
Gustave Munchen (1821-1856), ingénieur civil, conducteur des travaux publics;
Antoine Namur (1812-1869), professeur à l’Athénée;
André Pondrom (1787-1859), médecin, président du collège médical;
François Auguste Tinant (1803-1853), garde-général des forêts;
Nicolas Wies (1817-1879), prêtre, professeur à l’Athénée;
François Joseph Wirz (1802-1863), ingénieur en chef des ponts et chaussées;
Théodore Wurth (1802-1851), médecin;
Eugène Fischer (1821-1903), médecin-vétérinaire; officiellement admis en 1851 seulement, mais cosignataire des statuts.

Tous ce sont des gens ayant fréquenté l’université ou ayant du moins fait des études supérieures et appartenant à la classe aisée — moyenne et grande bourgeoisie — du Grand-Duché de l’époque.

Présentons à titre d’exemple, trois de ces personnalités;

Jean-François-Nicolas Boch-Buschmann, le premier président, est un industriel qui a suivi les cours technologiques à l’école des sciences à Paris, étudiant la chimie chez Vauquelin, suivant les leçons de Cuvier, Duméril, de Jussieu, etc. Il est propriétaire de la faïencerie Boch à Septfontaines près de Luxembourg et de la fabrique Villeroy et Boch à Mettlach en Allemagne.

Auguste Dutreux est receveur général de l’Etat, donc un haut fonctionnaire. Avocat de formation, il a étudié la chimie chez Dumas à Paris. Il deviendra président de la Société des sciences naturelles en 1858, en remplacement de Boch-Buschmann, qui est d’ailleurs son oncle.

François Reuter est professeur de chimie à l’Athénée, le seul gymnase du Grand-Duché à l’époque. C’est l’un des premiers chimistes du Luxembourg. Il sera président de 1870 à 1906.


Le but de la société
Création de l'lnstitut grand-ducal
Carte géologique du Grand-Duché
Observations météorologiques
Le musée d'histoire naturelle
La Société de Botanique
Les publications, un élément de pérennité scientifique
L’histoire “récente”

Actualités


Représentation de la Section des sciences au Comité National d’Ethique de Recherche Luxembourg
Plus d'informations

Invitation à la conférence sur les nanomatériaux
Plus d'informations

Invitation à la réunion plénière ordinaire 2017
Plus d'informations

Le Grand Prix 2017 en sciences géologiques de l’Institut Grand-ducal / Prix FEIDT: Appel aux candidatures
Plus d'informations

Programme 2016-2017 de l’Académie Lorraine des Sciences (ALS)
Plus d'informations

Activités futures de la Section des Sciences
Plus d'informations

INSTITUT GRAND-DUCAL première publication de 1871
Plus d'informations

Publications de la Section des sciences morales et politiques de l’Institut Grand-ducal
Plus d'informations